Le designer Jacob Jensen en train de dessiner dans son studio

LA PASSION DU DESIGN : ICÔNES

Jacob Jensen

  • DESIGN
  • SON
  • TRADITION

Pendant près de trois décennies, le designer avant-gardiste Jacob Jensen a donné vie à la vision de Bang & Olufsen. Cette collaboration déterminante a consolidé la réputation de l’entreprise en tant que leader mondial du design et du son.

  • Montre noire créée par Jacob Jensen

L’avenir ancré dans le passé

On entend souvent dire, à titre de plaisanterie, que les produits Bang & Olufsen classiques semblent plus à leur place sur le plateau d’un film de science-fiction qu’au domicile d’un utilisateur. Mais cette plaisanterie bon enfant cache une affirmation bien plus profonde : de bien des manières, cette petite entreprise de la campagne danoise a vraiment réussi à donner forme à l’avenir du design audio, grâce à son esthétique emblématique et avant-gardiste. Et c’est en grande partie grâce au travail de Jacob Jensen, qui collabore depuis de nombreuses années avec Bang & Olufsen.

Un tapissier au potentiel prometteur

Né en 1926 à Copenhague, au Danemark, Jensen quitte l’école à treize ans pour suivre une formation de tapissier. Lassé des tâches monotones de l’atelier de son père, le jeune Jensen commence à expérimenter, à créer des designs et des modèles d’objets du quotidien. Ces expériences finissent par attirer l’attention d’un architecte, qui fait remarquer au père de Jensen que ces designs de meubles insolites sont clairement l’œuvre d’un artiste au grand potentiel. Encouragé par cette rencontre, Jensen s’inscrit, à la fin des années 1940, à l’École danoise des Arts et Métiers. Sous la tutelle de Jørn Utzon, Jensen y devient le tout premier diplômé d’une discipline émergente : le design industriel. Il continue de surfer sur la vague de ce mouvement, et en 1951, il commence à travailler pour Bernadotte & Bjørn, le premier studio de design industriel du Danemark.

Gros plan sur un sélecteur de station radio blanc à profilé en bois

Appareils de radiographie, machines à écrire... et bien plus encore !

Au cours des sept ans passés avec Bernadotte & Bjørn, le jeune designer crée tous types de produits, d’ustensiles de cuisine et plats en porcelaine à des appareils à rayons X, en passant par les machines à écrire et les systèmes d’interphone. Son bol Margrethe en mélamine est toujours fabriqué de nos jours. Désireux d’en apprendre davantage, il s’installe aux États-Unis où, en parallèle de sa qualification aux épreuves de voile des Jeux olympiques, il continue de travailler sur une étonnante gamme de produits, pour différentes entreprises du calibre de General Electric. En 1958, Jensen retourne au Danemark, prêt à créer sa propre entreprise : Jacob Jensen Design. Le studio est toujours en activité de nos jours, sous la direction du fils de Jacob. Peu après, Jensen croise le chemin de Bang & Olufsen. Le reste fait maintenant partie de l’histoire.

L’arrivée du Beomaster 5000

Le premier produit conçu par Jensen pour Bang & Olufsen, le tuner et amplificateur Beomaster 5000, sort en 1967. Jensen attribue le mérite de l’idée du lancement d’un design révolutionnaire à Roderik Madsen, de Bang & Olufsen. Jensen déclare : « Je crois que c’est l’un des aspects formidables de Bang & Olufsen : l’entreprise a vu la possibilité de se démarquer du reste du monde. L’esprit de Bang & Olufsen se résume ainsi : nous aimons cette idée, nous y croyons et nous allons la mettre en œuvre quoi qu’il arrive. »

« Si nous avions fait des compromis, Bang & Olufsen n’existerait pas. C’est aussi simple que ça. »

Jacob Jensen

Designer

Design emblématique

Cet esprit d’innovation et d’expérimentation s’est approfondi à mesure de l’évolution du partenariat de Jensen avec ses collègues designers et ingénieurs de Bang & Olufsen. Ensemble, ils ont donné naissance à des modèles Bang & Olufsen emblématiques, qui ont su remettre en question la domination des entreprises multinationales concurrentes. Chaque nouveau produit créé par Jensen s’appuie sur sa propre histoire de collaboration et de créativité, à l’instar de la platine vinyle Beogram 4000 à double bras, née dans le sous-sol de Karl Gustav Zuethen, un ingénieur aéronautique. Ou encore du Beocenter 9000, qui a dû passer par près de 80 designs conceptuels avant de trouver sa forme finale. Son casque U70 est le premier fabriqué par l’entreprise. Ces produits, accompagnés de 27 autres de ses designs créés pour Bang & Olufsen, ont été intégrés à l’exposition « Design For Sound » au MoMA de New York, en 1978. Dans sa critique de l’événement, le New York Times écrit que les objets exposés « suffisent à lui faire gagner sa place parmi les meilleurs designers industriels du XX<sup>e</sup> siècle. »

Platine vue du dessus et ses croquis

Sortir des sentiers battus

Tout la carrière de Jensen est marquée par son désir de tester sans cesse les limites des matériaux et des technologies. Il définit sa philosophie en matière de design comme « différente, sans être étrange ». Jensen a également conçu des centaines de produits en dehors de Bang & Olufsen. Ses montres en titane haute performance, caractérisées par des cadrans simples et des courroies en caoutchouc, font encore aujourd’hui partie des bestsellers.

Montre créée par Jacob Jensen

Encore et encore

Toutes ses créations sont fondées sur sa compréhension exceptionnelle des difficultés rencontrées par les designers. Comme il l’a si bien dit lui-même : « Tous les processus, qu’il s’agisse de construire un stylo-plume, d’écrire un poème, de produire une pièce de théâtre ou de concevoir une locomotive, requièrent les mêmes composants et les mêmes ingrédients : une perspective, de la créativité, des idées neuves, une compréhension et par-dessus tout, la capacité de retravailler une idée encore et encore, presque infiniment. Cette répétition, pour moi, est la plus cruelle des tortures. »

Garder l’esprit ouvert

Toutes ces années passées à concevoir des centaines de produits à usage domestique ont donné à Jensen cet esprit esthétique essentiel qui, libéré par l’ouverture d’esprit de Bang & Olufsen, lui a permis de produire, par simple réinterprétation des formes de base, de nombreux designs encore utilisés aujourd’hui. Les designs de ses enceintes, telles que les cubes Beolab 5000, s’appuyaient sur les formes de design les plus élémentaires. Avec quelques simples modifications, Jacob Jensen a pu créer de nouvelles formes, annonciatrices des enceintes Bluetooth portables Bang & Olufsen, aujourd’hui leaders du marché. Jensen avait bien compris que, si le son des produits B&O emplit une pièce, les appareils desquels il jaillit en font tout autant partie, et doivent donc avoir une apparence aussi agréable que les autres objets ornant l’intérieur de nos clients.

Jacob Jensen assis dans son studio à la campagne.

Nouveaux horizons

Après 234 produits et 27 ans passés avec Bang & Olufsen, Jensen prend sa retraite en 1989 pour s’adonner à son éternelle passion : la voile. Au milieu des années 90, il réfléchit à ce qui a fait le succès de cette collaboration. « Si nous avions fait des compromis et abandonné, Bang & Olufsen n’existerait pas », déclare-t-il. « C’est aussi simple que ça. » Jacob Jensen est décédé en 2015.