Michael Anastassiades et la Beosound Edge dans son studio

Faire pencher la balance

Enceinte Beosound Edge

  • DESIGN
  • SON

Nous avons parlé avec le designer Michael Anastassiades de sa première création pour Bang & Olufsen, l’hypnotisante Beosound Edge.

Beosound Edge

Brass Tone
3 500 $US
Beosound Edge brass side

Beosound Edge

Brass Tone

Des performances et une puissance incomparables dans un design sobre.

3 500 $US

La forme du son

L’enceinte Beosound Edge est posée sur le sol de son studio de design, telle une feuille de métal parfaitement enroulée. Le designer nous parle du pouvoir d’attraction du tissu noir. L’illusion est créée par la réduction de l’espace entre les deux surfaces. Le tissu mat peut alors être utilisé par contraste avec l’éclat réfléchissant de l’anneau en aluminium.

« Le brusque changement de profondeur lui confère une apparence presque irréelle », nous indique Anastassiades en inspectant son travail. « Si les deux matériaux avaient dû être séparés, il aurait pu y avoir une certaine tolérance entre eux. Mais ici, il n’y a aucune tolérance, pas d’espace entre les deux. C’est incroyable. »

« L’interface en aluminium tactile prend vie grâce à des capteurs de proximité ».

Michael Anastassiades

Designer

Michael Anastassiades dans son studio avec des collègues

Toucher et se laisser toucher

Le réglage du volume est tout aussi magique que l’expérience d’écoute elle-même. Faites simplement rouler l’enceinte vers l’avant ou vers l’arrière pour augmenter ou baisser le volume. Quand vous la relâchez, l’enceinte reprend automatiquement sa position initiale.

Gros plan sur la Beosound Edge

Elle sent votre présence.

« La Beosound Edge est un objet monolithique, sans commande apparente ni interférence visuelle. Les touches s’éclairent lorsque vous les utilisez. Le reste du temps, il n’y a vraiment rien de visible. Je trouve cela vraiment magique », déclare Anastassiades.

Processus de conception minimaliste

D’après le designer, il est bien plus risqué de supprimer constamment des détails que d’en ajouter. Un produit couvert de gadgets et d’accessoires provoque un impact initial puissant. Mais une fois passé l’attrait de la nouveauté, il ne reste plus rien. À l’opposé de cette approche, il souhaitait que la Beosound Edge constitue un objet intemporel, capable de stimuler sans cesse votre imagination.

« L’important est de constamment distiller votre idée. Vous ôtez les couches, les unes après les autres, jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un concentré de pureté. Tout réside dans votre capacité à maîtriser le moment où vous vous dites : « Ça y est ! », et à avoir la confiance nécessaire pour mettre votre idée en œuvre. »

« J’essaie de concevoir des objets qui passent inaperçus au premier abord », explique le designer. « Ce n’est qu’au deuxième regard, que vous commencez à leur prêter attention. Et au troisième, votre curiosité est à son comble. »

loading...

« Il est nécessaire de respecter sa tranquillité et son équilibre. Cette enceinte est parfaitement équilibrée sur sa tranche. »

Michael Anastassiades

Designer

L’esprit en équilibre

« Je peux la regarder pendant des heures. Cela serait tout bonnement impossible avec un objet très complexe », dit-il. « Ce qui compte, c’est de créer des objets au pouvoir méditatif. Des objets qui deviennent transparents et avec lesquels vous pouvez réellement vivre. »

« Il est nécessaire de respecter sa tranquillité et son équilibre. L’enceinte est parfaitement équilibrée sur sa tranche. C’est là toute la magie de cet objet. Elle est vraiment unique. »

Femme lisant un magazine près d’un bureau où trône la Beosound 2
Pour en savoir plus sur Bang & Olufsen, écoutez nos podcasts et laissez-vous inspirer par la richesse de notre tradition en matière de son, de design et de savoir-faire.