Assistance technique
Recherche de magasin
Panier vide Bang & Olufsen
Image graphique du téléviseur

94 ans de magieUn dialogue entre le passé et le présent

Depuis le lancement de notre premier produit en 1926, les designs classiques ont façonné l’héritage visionnaire de notre marque. Découvrez les designs qui ont ouvert la voie au Beovision Harmony, notre tout nouveau téléviseur ultrasophistiqué. Laissez-vous emporter par une expérience audio et vidéo inédite, un spectacle magique parfaitement chorégraphié au design axé vers l’humain. Laissez-vous emporter par la magie.

Vue d’ensemble de produits de nos gammes précédentes
Image de l’Hyperbo 5 RG Steel, conçu par Bang & Olufsen en 1934

1934

Hyperbo 5 RG Steel

Conçu par Bang & Olufsen, cet exemple très précoce d’équipement audio doublé d’un meuble était en avance sur son temps et s’impose comme une véritable pierre angulaire de l’histoire du design. Inspiré par le mouvement Bauhaus et la chaise de bureau (imaginée par Marcel Breuer) de notre fondateur, Peter Bang, cet appareil n’a été produit qu’à quelques exemplaires.

1939

Beolit 39

La Beolit 39, première d’une série de radios fabriquées par Bang & Olufsen, inaugura le nouveau format de désignation des produits débutant par la mention Beo. Cette radio en bakélite innovante, à la forme organique, s’inspirait d’un tableau de bord de Buick. En l’honneur de cette véritable icône du design, son nom a également servi d’inspiration à Bang & Olufsen pour le lancement de la catégorie de produits On-the-go en 2012 avec la Beolit 12.

1959

Téléviseur Beovision Capri

Cet élégant téléviseur en teck de 17" sur pieds fixes constitue le premier modèle d’une série d’appareils empruntant à l’ameublement moderne danois ses expressions, ses matières et ses formes. Les longs pieds, les coins arrondis et l’écran gris légèrement incliné devant le tube cathodique représentaient une étape importante dans le développement d’un aspect plus minimaliste.

1976

Beomaster 1900

Conçu par Jacob Jensen, ce tuner radio doublé d’un amplificateur révolutionna le marché grâce à la commande tactile pilotant son ouverture et sa fermeture, ainsi qu’à ses fonctions principales facilement accessibles, contrairement aux fonctions secondaires qui restaient, elles, dissimulées. Lauréat du prix IDA en 1976, cet appareil fait partie de la collection permanente du MoMa.

1984

Beovox CX 100

Restée en production jusqu’à fin 2003, cette enceinte passive classique, conçue par Jacob Jensen, constitue le plus grand succès de toute l’histoire de Bang & Olufsen. Avec son coffret en aluminium tendu de tissu noir, elle présente un design épuré, à la fois intemporel et rétro.

1985

Beovision MX 2000

Conçu par David Lewis, le Beovision MX2000 était un téléviseur d’une nature tout à fait différente. Visuellement, le téléviseur s’imposait comme un appareil remarquable à l’écran fortement contrasté. Sur le plan technique, il introduisait, en outre, le son stéréo, la recherche automatique des chaînes et une télécommande dernier cri. Légèrement incliné vers l’arrière, à poser au sol ou sur une table, l’appareil adoptait une approche plus décontractée en matière de conception de téléviseurs.

1986

Beocenter 9000

Conçu par Jacob Jensen, ce combiné radiocassette-lecteur CD représentait une évolution par rapport au Beomaster 1900 du même designer. Avant-gardiste, jusqu’au bout des ongles, sa surface miroir en aluminium et en verre dissimulait des zones de commande tactiles, ainsi que des fonctions uniquement visibles lors du changement de CD ou de cassette.

1998

Beocom 6000

Conçu par Henrik Sørig Thomsen, ce téléphone sans fil au profil incurvé affiche une forme simple et élégante. L’appareil se caractérise par sa molette à la pointe de la technologie permettant à l’utilisateur de parcourir facilement diverses listes de numéros récemment composés ou préalablement enregistrés. L’ensemble était doté de bases de chargement pour fixation murale ou support sur table.

2003

Beosound 3200

Également connu sous le nom de Beosound Ouverture et conçu par David Lewis, le lancement au début des années 1990 de cet ensemble radio et CD classique marqua une nouvelle ère du design, mettant l’accent sur la fonction plutôt que la forme. La lecture verticale des CD constituait une première mondiale et permettait au produit d’être fixé au mur. Ses portes de verre, activées par de simples mouvements de la main, s’ouvraient automatiquement, afin de révéler les commandes situées en bas de l’appareil.